Le Soleil
Le Comité de déontologie policière impose des suspensions de 45 jours et 2 jours à deux des policiers qui avaient pris part à l’arrestation musclée d’Alexis Vadeboncoeur, en février 2013.
Le Comité de déontologie policière impose des suspensions de 45 jours et 2 jours à deux des policiers qui avaient pris part à l’arrestation musclée d’Alexis Vadeboncoeur, en février 2013.

Arrestation musclée d’Alexis Vadeboncoeur: le Comité de déontologie policière rend sa décision

Matthieu Max-Gessler
Matthieu Max-Gessler
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Le Comité de déontologie policière a rendu sa décision concernant des plaintes déposées contre deux des agents impliqués dans l’arrestation d’Alexis Vadeboncoeur, en février 2013, à Trois-Rivières. L’agent Kaven Deslauriers écope d’une suspension de 45 jours et l’agent Dominic Pronovost, d’une suspension de 2 jours.