Le Soleil
«La santé mentale des élèves du Québec est importante pour leur futur, il est urgent d’agir dès maintenant», écrit Jacques Landry, président de la FPPE-CSQ.
«La santé mentale des élèves du Québec est importante pour leur futur, il est urgent d’agir dès maintenant», écrit Jacques Landry, président de la FPPE-CSQ.

La santé mentale des élèves: notre priorité à tous

Jacques Landry
Jacques Landry
Président de la FPPE-CSQ
POINT DE VUE / Bien avant la COVID-19, de plus en plus de jeunes présentaient des symptômes dépressifs et anxieux, et ce, dès le primaire. On constate aussi qu’un nombre important d’adolescents vit avec un niveau de détresse psychologique élevé et, cette année plus que jamais, nous devons mettre nos efforts en commun pour favoriser leur bien-être.