Le Soleil
Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan
Louis-David a reçu un prix, le prix Roger-Pedneault qui est remis chaque année à cinq Québécois qui ont des handicaps et qui sont, pourrait-on dire, les «employés de l’année». Ci-dessus, Louis-David est accompagné de sa mère Josée et de son père Jean.
Louis-David a reçu un prix, le prix Roger-Pedneault qui est remis chaque année à cinq Québécois qui ont des handicaps et qui sont, pourrait-on dire, les «employés de l’année». Ci-dessus, Louis-David est accompagné de sa mère Josée et de son père Jean.

Et puis, quoi de neuf?

Voici venu le temps de faire quelques suivis d’histoires que je vous ai racontées ou de dossiers qui me préoccupent. Nous avons rendez-vous en chronique depuis un peu plus de huit ans et, presque 1200 textes plus tard, je garde contact avec plusieurs personnes qui m’ont inspirée, dont l’histoire méritait d’être racontée, et qui m’écrivent à l’occasion pour me donner des nouvelles. En voici quelques-unes.