Le Soleil
Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan
En 1979, le ministère de la Santé prévoyait déjà que l’État — par l’entremise des CLSC — n’allait pas pouvoir assurer la totalité des services à domicile et que des ressources bénévoles devaient compléter l’offre.
En 1979, le ministère de la Santé prévoyait déjà que l’État — par l’entremise des CLSC — n’allait pas pouvoir assurer la totalité des services à domicile et que des ressources bénévoles devaient compléter l’offre.

Soutien à domicile: l’effet COVID

CHRONIQUE / Un autre signe que la deuxième vague gagne du terrain, la pénurie de personnel fragilise plus que jamais les soins à domicile, qui doivent toujours composer avec un taux de roulement élevé, amplifié par les mesures sanitaires et les employés qui doivent être isolés à titre préventif.