Le Soleil
Cette théorie se base sur une hypothèse : même si elle attrape la COVID-19, une personne masquée est susceptible de développer une forme moins grave que si elle avait eu le visage découvert, car elle absorbe une moins grande quantité de virus (l’«inoculum»).
Cette théorie se base sur une hypothèse : même si elle attrape la COVID-19, une personne masquée est susceptible de développer une forme moins grave que si elle avait eu le visage découvert, car elle absorbe une moins grande quantité de virus (l’«inoculum»).

Le masque, un «pont» vers le vaccin ?

Paul Ricard
Agence France-Presse
PARIS — Le double, voire le triple effet du masque ? En plus de diminuer le risque d’attraper la COVID-19, il permettrait d’atténuer la gravité de la maladie en cas d’infection et d’augmenter l’immunité de la population, comme une première marche vers un vaccin, espèrent des chercheurs.