Le Soleil

Le mouvement anti-masques: rien n’est vrai, tout est possible

Jean-Simon Gagné
Jean-Simon Gagné
Le Soleil
Pour eux, le masque est une «muselière». Un outil pour bâillonner la population. Les plus paranoïaques ne croient pas que la COVID-19 soit très dangereuse, en supposant même qu’elle existe. De Québec à Washington en passant par Montréal ou Madrid, le mouvement anti-masques est devenu un univers parallèle, avec ses héros, sa version de la science et sa propre réalité. Un monde où rien n’est vrai, mais où tout est possible.