Le Soleil

Prévention du suicide: l’autre courbe à aplanir

Cécile Bardon
professeure au département de psychologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM)
POINT DE VUE / L’isolement, le manque de soutien, l’intimidation, le manque d’accès à des ressources adéquates et l’insécurité économique sont tous des facteurs fortement associés au suicide. La pandémie de COVID-19 exacerbe certains de ces facteurs et pourrait amener à moyen terme une augmentation des comportements suicidaires dans la population.