Le Soleil
Différents scénario envisagés par la Santé publique du Québec au début du mois d'avril.
Différents scénario envisagés par la Santé publique du Québec au début du mois d'avril.

Non, les modèles épidémiologiques ne servent pas à prédire le futur

Maxime Bilodeau
Agence Science-Presse
DÉTECTEUR DE RUMEURS / Les modèles épidémiologiques sont devenus une cible facile pour ceux qui veulent nier le bien-fondé du confinement : plusieurs de ces modèles, de l’Europe à l’Amérique du Nord, ont «prédit» un nombre de décès supérieur à ce qui s’est en réalité produit. Sont-ils à jeter au panier ?