Le Soleil
«L’inflexibilité, le manque d’humanité et la vision utilitariste de l’immigration n’ont plus leur place à la tête d’un ministère dont la mission devrait plutôt être de créer des conditions favorables à l’inclusion des nouveaux arrivants [...]», estime Andrés Fontecilla. 
«L’inflexibilité, le manque d’humanité et la vision utilitariste de l’immigration n’ont plus leur place à la tête d’un ministère dont la mission devrait plutôt être de créer des conditions favorables à l’inclusion des nouveaux arrivants [...]», estime Andrés Fontecilla. 

«Changer le ton» en Immigration: lettre à Nadine Girault 

Andrés Fontecilla
Andrés Fontecilla
porte-parole solidaire en matière d'Immigration
POINT DE VUE / Madame la ministre, permettez-moi d’abord de vous féliciter pour votre nomination à titre de ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration. J’ai bon espoir que votre arrivée en poste marquera un changement de ton longtemps espéré au ministère de l’Immigration.