Le Soleil
Selon l’auteure de cettre lettre, le projet de parc du Corps-de-garde présenté par la Ville «ressemble à un espace bien «propre», sans que rien ne dépasse».
Selon l’auteure de cettre lettre, le projet de parc du Corps-de-garde présenté par la Ville «ressemble à un espace bien «propre», sans que rien ne dépasse».

Le parc du Corps-de-garde et la préservation de la biodiversité

Nicole Moreau
Nicole Moreau
Québec
POINT DE VUE / Quand on se penche sur la maquette du parc du Corps-de-garde, on ne peut que se poser des questions sur les objectifs de la Ville. Ainsi, le projet du parc, tel que montré par la Ville, ressemble à un espace bien «propre», sans que rien ne dépasse.