Le Soleil
«Nous avons besoin de personnes qui savent mesurer l’ampleur des inégalités sociales déjà présentes, bien sûr, dans notre société, mais autrement exacerbées en temps de crise. Mesurer ses inégalités, les documenter, les comprendre, les analyser sert à mettre en place des politiques sociales et économiques qui touchent réellement la vie des gens», écrit Isabelle Morin, professeure de sociologie et coordonnatrice du programme de Sciences humaines du Cégep Limoilou.
«Nous avons besoin de personnes qui savent mesurer l’ampleur des inégalités sociales déjà présentes, bien sûr, dans notre société, mais autrement exacerbées en temps de crise. Mesurer ses inégalités, les documenter, les comprendre, les analyser sert à mettre en place des politiques sociales et économiques qui touchent réellement la vie des gens», écrit Isabelle Morin, professeure de sociologie et coordonnatrice du programme de Sciences humaines du Cégep Limoilou.

À vous, finissantes et finissants de Sciences humaines

Isabelle Morin
Isabelle Morin
Professeure de sociologie au Cégep Limoilou
POINT DE VUE / La situation troublante et singulière que nous vivons actuellement m’amène à vous dire à quel point votre formation en sciences humaines est précieuse pour l’avenir du monde. Loin d’être des sciences molles ou vacances, vos acquis et vos connaissances sont essentiels à bien des égards.