Le Soleil
On sait peu de choses des analyses réalisées sur le <em>Princess Diamond</em>, le navire de croisière mis en quarantaine au Japon début février, sur lequel 712 personnes parmi 3711 passagers et membres d’équipage ont contracté le virus.
On sait peu de choses des analyses réalisées sur le <em>Princess Diamond</em>, le navire de croisière mis en quarantaine au Japon début février, sur lequel 712 personnes parmi 3711 passagers et membres d’équipage ont contracté le virus.

Le virus actif pendant 17 jours sur des surfaces?

Valérie Borde
Fondatrice, Centre Déclic
Q: «Lors d’un reportage à la télé, on mentionnait qu’on avait retrouvé des traces du virus encore actif sur un bateau de croisière au Japon après 17 jours. Quelles informations scientifiques avez-vous sur le sujet?» demande Michel Lamontagne, de Québec.