Le Soleil
«La grande proximité relationnelle et affective qui caractérise la relation parent-enfant fait en sorte que l’état psychologique et le comportement des uns se répercutent sur ceux des autres», écrit Marie-Hélène Gagné.
«La grande proximité relationnelle et affective qui caractérise la relation parent-enfant fait en sorte que l’état psychologique et le comportement des uns se répercutent sur ceux des autres», écrit Marie-Hélène Gagné.

Merci aux parents

Marie-Hélène Gagné
Marie-Hélène Gagné
Professeure en psychologie, Université Laval
POINT DE VUE / Depuis le début de la crise engendrée par la COVID-19, le premier ministre du Québec a pris l’habitude de remercier divers groupes de personnes pour leur dévouement envers leurs concitoyens. Les travailleurs du domaine de la santé, évidemment, mais aussi les camionneurs, les employés d’épicerie, les travailleurs sociaux… toutes ces personnes qui non seulement combattent le virus, mais nous permettent de conserver un minimum de bien-être et d’équilibre dans nos vies chamboulées.