Le Soleil
«Les infirmières et le personnel de la santé dénoncent depuis des années une administration excessivement lourde et focalisée sur des objectifs paramétrés par une logique entrepreneuriale sans commune mesure avec la réalité sur le terrain», écrit Christian Nadeau. Sur la photo, une manifestation en mars 2018.
«Les infirmières et le personnel de la santé dénoncent depuis des années une administration excessivement lourde et focalisée sur des objectifs paramétrés par une logique entrepreneuriale sans commune mesure avec la réalité sur le terrain», écrit Christian Nadeau. Sur la photo, une manifestation en mars 2018.

Négociations syndicales, gouvernance autoritaire et droits sociaux

Christian Nadeau
Christian Nadeau
Président de la Ligue des droits et libertés
POINT DE VUE / Malgré sa domination sur l’actualité mondiale, la pandémie ne peut paralyser toutes les activités politiques et économiques. C’est ainsi que le gouvernement du Québec est passé de l’idée d’une suspension des négociations en vue du renouvellement des conventions collectives des 550 000 personnes employées de l’État à un scénario accéléré où tout devrait se résoudre en quelques jours, profitant de ses pouvoirs accrus pour mettre une pression indue sur des organisations syndicales qui sont déjà submergées par la nécessité d’outiller leurs membres en temps de crise sanitaire.