Le Soleil
L’avocate Myriam Asselin, ici en compagnie de François-Xavier Ratté, croit que la juge de la cour municipale a erré en statuant que la Ville pouvait régir une offre de location sur Airbnb.
L’avocate Myriam Asselin, ici en compagnie de François-Xavier Ratté, croit que la juge de la cour municipale a erré en statuant que la Ville pouvait régir une offre de location sur Airbnb.

Des proprios Airbnb en Cour supérieure

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Les propriétaires Airbnb qui ont échoué à contester leurs contraventions à la cour municipale de Québec ont rassemblé de nouveaux alliés et préparent leur riposte devant la Cour supérieure.