Le Soleil
L’Union des écrivains et écrivaines québécois souhaite doubler l’an prochain le nombre d’activités au menu de la Nuit de la lecture.
L’Union des écrivains et écrivaines québécois souhaite doubler l’an prochain le nombre d’activités au menu de la Nuit de la lecture.

La Nuit de la lecture prend de l’ampleur

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
Préoccupée par les problèmes de littératie dans la population, l’Union des écrivains et écrivaines québécois (UNEQ) bonifie la seconde édition de La Nuit de la lecture, qui se tient cette fin de semaine, en implantant l’événement dans une trentaine de municipalités. Avec la volonté affirmée de déployer un agenda plus imposant en 2021.