Le Soleil
Petrunya (Zorica Nusheva) va récupérer dans la rivière la croix lancée par le prêtre, ce qui va déclencher un scandale.
Petrunya (Zorica Nusheva) va récupérer dans la rivière la croix lancée par le prêtre, ce qui va déclencher un scandale.

«Dieu existe, son nom est Petrunya»: Chemin de croix ***

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
CRITIQUE / Avec un titre comme «Dieu existe, son nom est Petrunya», on se doute bien que le long métrage va jouer (un peu) la carte de la provocation. Satire sociale douce-amère, le film présenté en compétition à Berlin 2019 dénonce avec beaucoup d’à propos le traditionalisme et la misogynie d’une société patriarcale. La réalisatrice a toutefois la main plus lourde dans la deuxième moitié, surtout vers la fin.