Le Soleil
«C’est surréaliste d’entendre la porte-parole du Parti libéral exiger qu’on revoie nos cibles, alors qu’eux n’ont pas atteint 50 % de leurs propres objectifs. Ce n’est pas sérieux», lance le ministre de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, Benoit Charette, qualifiant la cible actuelle de «très ambitieuse, mais pas irréaliste».
«C’est surréaliste d’entendre la porte-parole du Parti libéral exiger qu’on revoie nos cibles, alors qu’eux n’ont pas atteint 50 % de leurs propres objectifs. Ce n’est pas sérieux», lance le ministre de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, Benoit Charette, qualifiant la cible actuelle de «très ambitieuse, mais pas irréaliste».

GES: cible ratée pour 2020

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Pour une troisième année de suite, les émissions de gaz à effet de serre (GES) au Québec ont encore grimpé. La cible de réduction pour 2020 sera donc ratée, constate le ministre, qui met la faute sur le gouvernement précédent.