Le Soleil
Gilles Vandal
La Tribune
Gilles Vandal
Les zones rurales des États-Unis connaissent un déclin quasi irréversible.
Les zones rurales des États-Unis connaissent un déclin quasi irréversible.

Déclin majeur des régions américaines

ANALYSE /Les zones rurales des États-Unis connaissent un déclin quasi irréversible. Alors que les zones urbaines ont connu une croissance de leur population de 13 % depuis 2000, 61 % des comtés ruraux ont subi une chute démographique. Les régions rurales connaissent un taux de mortalité plus élevé que celui de natalité en plus de voir une partie de leur population immigrer vers les grandes villes ou les régions ensoleillées. Ce phénomène est particulièrement évident au Midwest et dans le Nord-Est.