Le Soleil
«Avec le recul, je pense qu’il y avait inconsciemment cette volonté de mettre à l’écran des hommes qui [...] savent se montrer faillibles et vulnérables, qui n’aspirent pas à être parfaits. Ce sont des hommes qu’on côtoie et qu’on ne montre pas au cinéma.»
«Avec le recul, je pense qu’il y avait inconsciemment cette volonté de mettre à l’écran des hommes qui [...] savent se montrer faillibles et vulnérables, qui n’aspirent pas à être parfaits. Ce sont des hommes qu’on côtoie et qu’on ne montre pas au cinéma.»

Kim St-Pierre: plongée au fond de soi

Éric Moreault
Éric Moreault
Le Soleil
«Il est très typique d’un premier long métrage de partir de soi», explique Kim St-Pierre à propos de «Réservoir». La phrase peut faire sourciller quand on sait qu’il s’agit d’un film centré sur deux frères qui décident d’aller répandre les cendres de leur père au chalet. Mais en plongeant sous la surface en compagnie de la réalisatrice, force est de constater qu’on retrouve un peu, beaucoup d’elle dans ce récit initiatique, notamment dans la transposition de la violence qu’elle a vécue jeune.