Le Soleil
Brigitte Breton
Le Soleil
Brigitte Breton

Maladie mentale: en parler même si ce n’est pas sexy

CHRONIQUE / «Les deux tiers des gens qui souffrent de maladie mentale — c’est un million de personnes — ne vont pas chercher de l’aide à cause de préjugés, par crainte d’être stigmatisés, parce qu’ils ont honte, parce qu’ils pensent être les seuls», indique Lysa-Marie Hontoy, doctorante en psychologie clinique et fondatrice d’Humain avant tout. «Je rêve du jour où une ou un député dira publiquement qu’il a fait un burnout.»