Le Soleil
Selon les expertes de l'ONU, Leilani Farha et Catarina de Albuquerque, la pénurie de logements est suffisamment grave dans le nord du Canada pour que certaines personnes des communautés autochtones soient obligées de dormir en alternance.
Selon les expertes de l'ONU, Leilani Farha et Catarina de Albuquerque, la pénurie de logements est suffisamment grave dans le nord du Canada pour que certaines personnes des communautés autochtones soient obligées de dormir en alternance.

L'ONU souligne les conditions de logement «abominables» des Autochtones

Salmaan Farooqui
La Presse Canadienne
Un rapport des Nations unies souligne le rôle que des conditions de logement «abominables» jouent dans la pauvreté et l'exploitation auxquelles font face les peuples autochtones au Canada et dans le monde.