Le Soleil
À travers les bruitages et la gestuelle appropriée, Simon Gouache dévoile sa nature profonde pour mieux tendre un miroir au spectateur.
À travers les bruitages et la gestuelle appropriée, Simon Gouache dévoile sa nature profonde pour mieux tendre un miroir au spectateur.

Simon Gouache fait mouche

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
CRITIQUE / Simon Gouache a choisi de baptiser son second one man show «Une belle soirée». Ses fans qui remplissaient la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre, mercredi soir, n’ont pas songé une seule seconde à se faire rembourser pour fausse représentation. Le jeune humoriste a fait mouche avec une cavalcade de gags et de mises en situation inspirés en grande partie de ses propres tics et travers.