Le Soleil
Plus de 100 000 soldats, pompiers, policiers et garde-côtes cherchaient encore des survivants dans les zones inondées et affectées par des glissements de terrain meurtriers déclenchés par les pluies accompagnant Hagibis qualifiées de «sans précédent» par les météorologues japonais.
Plus de 100 000 soldats, pompiers, policiers et garde-côtes cherchaient encore des survivants dans les zones inondées et affectées par des glissements de terrain meurtriers déclenchés par les pluies accompagnant Hagibis qualifiées de «sans précédent» par les météorologues japonais.

Des pluies «sans précédent» frappent le Japon

AFP
Agence France-Presse
TOKYO — Les sauveteurs recherchaient toujours mardi soir des personnes piégées par les inondations monstres provoquées par le passage au Japon dans la nuit de samedi à dimanche du puissant typhon Hagibis, qui a tué plus de 70 personnes et semé la désolation.