Le Soleil
Sur les incendies qui ravagent l'Amazonie, le président brésilien Jair Bolsonaro a rejeté toute volonté d'intervention internationale.
Sur les incendies qui ravagent l'Amazonie, le président brésilien Jair Bolsonaro a rejeté toute volonté d'intervention internationale.

À l'ONU, Bolsonaro défend sa souveraineté sur l'Amazonie et attaque Macron

Catherine Triomphe
Agence France-Presse
NATIONS UNIES — Pour sa première intervention à l'ONU, le président brésilien Jair Bolsonaro a rejeté avec fracas toute idée d'intervention internationale en Amazonie, accusant même certains pays d'attitude «coloniale» et critiquant - implicitement - la France.