Le Soleil
L'accessibilité des transports pour les personnes handicapées sera-t-elle sacrifiée aux lois du marché, se demandent Raymond Duquette et France Croteau du Regroupement des usagers du transport adapté de Sherbrooke métropolitain (RUTASM).
L'accessibilité des transports pour les personnes handicapées sera-t-elle sacrifiée aux lois du marché, se demandent Raymond Duquette et France Croteau du Regroupement des usagers du transport adapté de Sherbrooke métropolitain (RUTASM).

Vers l’adoption forcée du Projet de loi 17?

Raymond Duquette et France Croteau
Raymond Duquette et France Croteau
Président et coordonnatrice du RUTASM
POINTS DE VUE / Le projet pilote d’Uber se termine le 14 octobre prochain, comme plusieurs le savent, et cela fait craindre aux chauffeurs de taxi un coup d’éclat du ministre des Transports pour forcer l’adoption du projet de loi 17, loi concernant le transport rémunéré de personnes par automobile d’ici là. Seulement 18 articles adoptés sur 275 en date du 17 septembre. Des moyens de pression plus musclés ont été annoncés de la part de certains chauffeurs. Un grand désespoir se profile dans l’industrie.