Le Soleil
Un conducteur peut faire face à une accusation de conduite avec les facultés affaiblies même s’il ne dépasse pas la limite légale de 80 mg d’alcool par 100 ml de sang.
Un conducteur peut faire face à une accusation de conduite avec les facultés affaiblies même s’il ne dépasse pas la limite légale de 80 mg d’alcool par 100 ml de sang.

Conduite avec capacités affaiblies: «Il n'est peut-être pas si chaud que ça?»

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Un soir de juin 2018, c’est l’heure de la sortie des bars sur la rue Saint-Joseph, au centre-ville de Québec. Sur les trottoirs, des piétons éméchés parlent fort et rigolent lorsqu’ils aperçoivent une voiture qui roule à sens inverse sur cette rue à sens unique.