Le Soleil
Hormis une catégorie «sources variées» (condiments, fritures, suppléments, etc.) qui représente 22 % des aliments peu nutritifs ingérés par les Québécois, ce sont les pâtisseries (gâteau, biscuits, beignes, etc.) qui forment le groupe le plus important, avec 18 % des «calories vides».
Hormis une catégorie «sources variées» (condiments, fritures, suppléments, etc.) qui représente 22 % des aliments peu nutritifs ingérés par les Québécois, ce sont les pâtisseries (gâteau, biscuits, beignes, etc.) qui forment le groupe le plus important, avec 18 % des «calories vides».

Près du tiers de nos calories viennent d'aliments peu nutritifs

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Chips, pâtisserie, alcool et compagnie : les Québécois tirent près de 30 % de leurs calories d’«aliments à faible valeur nutritive», d’après une étude récente de l’Université Laval parue dans le «Nutrition Journal». Avec les conséquences que l’on devine sur le poids et le tour de taille.