Le Soleil
Lundi, la présidente et chef de la direction de la SAQ, Catherine Dagenais, a causé une certaine surprise en annonçant que la société d'État serait maintenant prête à accepter la consigne des bouteilles de vin et spiritueux si le gouvernement en décidait ainsi. Elle a toutefois précisé qu'il n'y avait pas d'espace en succursales pour la collecte.
Lundi, la présidente et chef de la direction de la SAQ, Catherine Dagenais, a causé une certaine surprise en annonçant que la société d'État serait maintenant prête à accepter la consigne des bouteilles de vin et spiritueux si le gouvernement en décidait ainsi. Elle a toutefois précisé qu'il n'y avait pas d'espace en succursales pour la collecte.

Bouteilles consignées: la SAQ dit être ouverte, mais manquer d'espace

Lia Lévesque
La Presse Canadienne
Si le gouvernement décide d'imposer la consigne des bouteilles de vin et spiritueux, la Société des alcools du Québec (SAQ) l'acceptera. Mais la direction de la SAQ prévient qu'il lui sera carrément «impossible» de le faire dans ses succursales, puisqu'elle n'a pas l'espace requis.