Le Soleil
Sur le parquet de la Bourse de Toronto, l’action du constructeur d’avions et de trains abandonnait 6,3 pour cent, ou 37 cents, pour se négocier à 1,90 $.
Sur le parquet de la Bourse de Toronto, l’action du constructeur d’avions et de trains abandonnait 6,3 pour cent, ou 37 cents, pour se négocier à 1,90 $.

La division ferroviaire de Bombardier continue à lui donner des maux de tête

Julien Arsenault
La Presse
MONTRÉAL — Bombardier continue à avoir des maux de tête en raison de problèmes persistants au sein de sa division ferroviaire, qui l’obligera à dépenser jusqu’à 300 millions $ US supplémentaires d’ici la fin de l’année.