Le Soleil
L’humiliation et le dénigrement infligés aux enfants par leurs parents sont source de colère, de difficultés à gérer les émotions, d’hostilité et d’agressivité, ce qui augmente ensuite le risque qu’ils soient auteurs ou victimes d’intimidation.
L’humiliation et le dénigrement infligés aux enfants par leurs parents sont source de colère, de difficultés à gérer les émotions, d’hostilité et d’agressivité, ce qui augmente ensuite le risque qu’ils soient auteurs ou victimes d’intimidation.

L’intimidation commence à la maison, dit une nouvelle étude

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
MONTRÉAL — Les enfants à qui des parents hostiles infligent de mauvais traitements sont ensuite plus susceptibles de devenir des intimidateurs ou des intimidés, démontre une nouvelle étude internationale à laquelle a participé un chercheur de l’Université Concordia.