Le Soleil
Un groupe de bénévoles tient à bout de bras un point de dépôt où les «valoristes», les récupérateurs de contenants consignés, peuvent rapporter leurs sacs pleins sans avoir l’impression de dérange. Étienne Ferron-Forget, citoyen bénévole, Serge Williams, de Williams Environnement, qui fournit le véhicule, Bernard St-Gelais, bénévole, Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal et Damien Morneau, bénévole du Conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste, participent au projet.
Un groupe de bénévoles tient à bout de bras un point de dépôt où les «valoristes», les récupérateurs de contenants consignés, peuvent rapporter leurs sacs pleins sans avoir l’impression de dérange. Étienne Ferron-Forget, citoyen bénévole, Serge Williams, de Williams Environnement, qui fournit le véhicule, Bernard St-Gelais, bénévole, Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal et Damien Morneau, bénévole du Conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste, participent au projet.

Lutter contre les préjugés une cannette à la fois

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Après un essai concluant d’une journée l’an dernier, un groupe de bénévoles tient à bout de bras un point de dépôt où les «valoristes» — les récupérateurs de contenants consignés — peuvent rapporter leurs sacs pleins sans avoir l’impression de déranger. Les dimanches matin de l’été, ils seront postés sous les bretelles de l’autoroute Dufferin-Montmorency, dans Saint-Roch.