Le Soleil
À l’échelle nationale, le gouvernement a récemment adopté une loi autorisant les travailleurs sous réglementation fédérale victimes de violence conjugale à prendre 10 jours de congé - cinq de ces jours rémunérés et cinq non rémunérés.
À l’échelle nationale, le gouvernement a récemment adopté une loi autorisant les travailleurs sous réglementation fédérale victimes de violence conjugale à prendre 10 jours de congé - cinq de ces jours rémunérés et cinq non rémunérés.

Important jalon pour les congés payés en cas de violence conjugale

Terry Pedwell
La Presse Canadienne
OTTAWA — Une experte universitaire en matière de violence à l’égard des femmes et des enfants estime que plusieurs récentes ententes conclues entre le gouvernement fédéral et l’un des plus importants syndicats de la fonction publique, qui permettent aux victimes de violences conjugales de prendre un congé rémunéré, constituent le «début d’une vague».