Le Soleil

La couverture ambulancière gérée «à l’aveugle»

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Le CIUSSS de la Capitale-Nationale ne possédait en 2017-2018 aucun critère de performance ni les données requises pour établir le nombre d’ambulances nécessaires sur le territoire, soutient le syndicat des paramédicaux. Et rien n’indique que la situation a changé. Les ambulanciers dénoncent cette façon de faire «à l’aveugle», qui contrevient à une entente dont le CIUSSS est pourtant partie prenante.