Le Soleil

Les scientifiques doivent sauter dans le ring de la désinformation

Isabelle Burgun
Agence Science-Presse
Sur les réseaux sociaux et tout autour de nous, science et pseudoscience se côtoient. «Quand je lis des choses comme l’eau miraculeuse des sportifs, cela ne me donne pas toujours envie de sauter dans l’arène, même si cela reste nécessaire de le faire», résume la professeure au département des sciences biologiques de l’Université Bishop’s et co-organisatrice du colloque de l’ACFAS sur la communication de la recherche, Estelle Chamoux.