Le Soleil
Le phare et ses bâtiments en des temps plus heureux, en 2002.
Le phare et ses bâtiments en des temps plus heureux, en 2002.

Tous les bâtiments du phare de l’île Rouge seront détruits

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Construit en 1848, le phare de l’île Rouge, l’un des plus vieux phares du Québec situé en face de Tadoussac, sera dépouillé de tous ses bâtiments, dont la résidence du gardien, celle de son assistant et l’abri du criard. Le gouvernement fédéral estime qu’ils sont «en fin de vie utile», et il n’a pas l’intention de les remplacer, a appris Le Soleil.