Le Soleil
Selon le président de l’ACDQ, le Dr Serge Langlois, tel qu’il est présenté, le projet de loi 29 «aura des conséquences importantes sur la santé buccodentaire des Québécois et n’augmentera en rien la qualité et l’accessibilité aux soins».
Selon le président de l’ACDQ, le Dr Serge Langlois, tel qu’il est présenté, le projet de loi 29 «aura des conséquences importantes sur la santé buccodentaire des Québécois et n’augmentera en rien la qualité et l’accessibilité aux soins».

Plus d’autonomie aux hygiénistes dentaires: les chirurgiens dentistes s’opposent au projet de loi 29

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
L’Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ) s’oppose au projet de loi modifiant le Code des professions et ayant notamment pour effet de confier plus d’autonomie aux hygiénistes dentaires. Selon elle, la santé buccodentaire des Québécois ne peut être assurée que par le dentiste et l’équipe de professionnels qu’il dirige.