Le Soleil
Le rapport conclut que la violence coloniale, le racisme, le sexisme, l'homophobie et la transphobie contre les femmes, les filles et les personnes bispirituelles autochtones sont désormais ancrés dans la vie de tous les jours, ce qui a entraîné la normalisation de la violence au sein des peuples autochtones.
Le rapport conclut que la violence coloniale, le racisme, le sexisme, l'homophobie et la transphobie contre les femmes, les filles et les personnes bispirituelles autochtones sont désormais ancrés dans la vie de tous les jours, ce qui a entraîné la normalisation de la violence au sein des peuples autochtones.

Enquête sur les femmes autochtones: de profondes réformes juridiques réclamées

Kristy Kirkup
La Presse Canadienne
OTTAWA — L'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées (ENFFADA) recommande de profondes réformes juridiques. Ses commissaires demandent notamment que les services de police établissent des protocoles normalisés pour garantir que tous les cas rapportés fassent l'objet d'une enquête approfondie.