Le Soleil
Seule sur scène pendant une heure et demie, Marie-Éve Fontaine livre une performance renversante dans la pièce «Le dire de Di», une création du dramaturge franco-ontarien Michel Ouellette.
Seule sur scène pendant une heure et demie, Marie-Éve Fontaine livre une performance renversante dans la pièce «Le dire de Di», une création du dramaturge franco-ontarien Michel Ouellette.

«Le dire de Di»: envoûtant voyage au pays de l’adolescence

Normand Provencher
Normand Provencher
Le Soleil
Le dramaturge franco-ontarien Michel Ouellette a trouvé en Marie-Ève Fontaine la caisse de résonance plus que parfaite pour faire exploser sa prose imagée, jeudi, à salle Multi de Méduse. Dans «Le dire de Di», la jeune comédienne, complètement habitée par son personnage, déploie une énergie et une fougue peu communes pour recréer le bouillonnement émotif d’une adolescente à la recherche d’absolu.