Le Soleil

Le froid retarde le marquage des rues

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
Vous vous demandez pourquoi la Ville de Québec patiente avant de lancer ses opérations de marquage des rues où les lignes et traverses piétonnières sont effacées? Parce qu’il fait froid, qu’il pleut et que l’hiver s’est étiré!