Le Soleil
Un nombre incalculable de patients prennent de l’aspirine par prévention pour leur maladie cardiaque.
Un nombre incalculable de patients prennent de l’aspirine par prévention pour leur maladie cardiaque.

L’aspirine pourrait réduire le risque d’hémorragie cérébrale

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
MONTRÉAL — La prise de médicaments comme l’aspirine n’augmente pas le risque d’une nouvelle hémorragie cérébrale chez les patients qui en ont déjà subi une et pourrait même le réduire de moitié, suggère une nouvelle étude réalisée à l’Université d’Édimbourg.