Le Soleil
Ken Pereira (à droite), candidat aux élections fédérales pour le Parti populaire du Canada, en compagnie de son chef Maxime Bernier, lors du rassemblement de la formation politique, mardi, à Québec.
Ken Pereira (à droite), candidat aux élections fédérales pour le Parti populaire du Canada, en compagnie de son chef Maxime Bernier, lors du rassemblement de la formation politique, mardi, à Québec.

Ken Pereira compare la lutte aux changements climatiques à l'État islamique

Stéphane Blais
La Presse Canadienne
Ken Pereira, qui sera candidat aux élections fédérales pour le Parti populaire du Canada (PPC), la nouvelle formation politique dirigée par Maxime Bernier, compare la lutte aux changements climatiques à «l'état radical islamique». Il semble aussi croire que le vaccin contre la rougeole cause l'autisme et publie fréquemment des liens provenant de sites internet reconnus pour répandre des fausses nouvelles. La Presse canadienne a examiné le fil Twitter de l'ex-syndicaliste.