Le Soleil
Le DGEQ a fait savoir à la ministre responsable de la réforme des institutions démocratiques Sonia Lebel que normalement, il lui faudrait 42 mois, soit trois ans et demi, pour faire atterrir une réforme du mode de scrutin.
Le DGEQ a fait savoir à la ministre responsable de la réforme des institutions démocratiques Sonia Lebel que normalement, il lui faudrait 42 mois, soit trois ans et demi, pour faire atterrir une réforme du mode de scrutin.

Délais serrés pour réformer le mode de scrutin au Québec

Patricia Cloutier
Patricia Cloutier
Le Soleil
Les délais sont très serrés pour réformer le mode de scrutin avant les élections de 2022, avertit le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) Pierre Reid.