Le Soleil
On estime que trois enfants sur quatre, entre les âges de 2 et 10 ans, traverseront ce que les experts appellent une période de «néophobie alimentaire», à savoir une phase pendant laquelle ils rejetteront les nouveaux aliments.
On estime que trois enfants sur quatre, entre les âges de 2 et 10 ans, traverseront ce que les experts appellent une période de «néophobie alimentaire», à savoir une phase pendant laquelle ils rejetteront les nouveaux aliments.

Alimentation: la zone grise de ce qu’on raconte aux enfants

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
On pourrait inciter les enfants à mieux manger en leur expliquant les bienfaits d’une alimentation saine en des termes qu’ils sont capables de comprendre, selon une nouvelle étude américaine.