Le Soleil
La loi du silence est forte en prison. Mais dans ce cas précis, deux détenus sont venus témoigner pour le plaignant, à l’occasion du début du procès jeudi, au palais de justice de Québec.
La loi du silence est forte en prison. Mais dans ce cas précis, deux détenus sont venus témoigner pour le plaignant, à l’occasion du début du procès jeudi, au palais de justice de Québec.

Accusé de sévices sexuels sur un détenu vulnérable

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Coups de pénis sur le tête, séances d’étranglement, fiole d’eau de javel insérée dans l’anus; le détenu Jonathan Bertrand-Beaulieu est accusé de multiples agressions sexuelles sur le prisonnier le plus vulnérable de son secteur.