Le Soleil
Dominic Anglade reproche au ministre Pierre Fitzgibbon d’avoir nommé son ami et partenaire d’affaires, Guy LeBlanc, à la tête d’Investissement Québec, en doublant pratiquement sa rémunération par rapport à son prédécesseur.
Dominic Anglade reproche au ministre Pierre Fitzgibbon d’avoir nommé son ami et partenaire d’affaires, Guy LeBlanc, à la tête d’Investissement Québec, en doublant pratiquement sa rémunération par rapport à son prédécesseur.

Assouplir les règles éthiques: non, disent les partis d’opposition

Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
Pas question d’assouplir les règles sur les conflits d’intérêts à l’Assemblée nationale, préviennent les trois partis d’opposition.