Le Soleil
Les quelque 200 tuteurs de la TÉLUQ sont en grève générale illimitée depuis le 28 janvier. Cette grève affecte la session universitaire d’environ 7000 personnes qui ont fait le choix d’étudier à distance.
Les quelque 200 tuteurs de la TÉLUQ sont en grève générale illimitée depuis le 28 janvier. Cette grève affecte la session universitaire d’environ 7000 personnes qui ont fait le choix d’étudier à distance.

La TÉLUQ permet à des étudiants de réussir un cours non complété

Patricia Cloutier
Patricia Cloutier
Le Soleil
Paralysée par la grève de ses tuteurs, l’université TÉLUQ a commencé à accorder des notes S pour «exigences satisfaites» à des étudiants qui n’ont pas complété leur cours. Le syndicat des tuteurs craint que la TÉLUQ ne devienne ainsi une «usine de diplômes à rabais».