Le Soleil
«Beaucoup d’entreprises fonctionnent à pleine capacité, ont de la difficulté à trouver de la main-d’oeuvre, donc à ce moment-là, elles sont incapables d’investir», explique Pierre Cléroux, économiste en chef de la BDC.
«Beaucoup d’entreprises fonctionnent à pleine capacité, ont de la difficulté à trouver de la main-d’oeuvre, donc à ce moment-là, elles sont incapables d’investir», explique Pierre Cléroux, économiste en chef de la BDC.

La pénurie de main-d’oeuvre nuit à la croissance des PME, selon une enquête

Vicky Fragasso-Marquis
La Presse Canadienne
MONTRÉAL - La pénurie de main-d’oeuvre qui sévit au Canada est susceptible de nuire à la croissance des petites et moyennes entreprises (PME) et à l’ensemble de l’économie du pays en 2019, selon une récente enquête de la Banque de développement du Canada (BDC).