Le Soleil
Au terme de la rencontre des premiers ministres, vendredi, à Montréal, M. Legault a convenu que le Québec se trouvait dans une situation similaire à celle de l’Alberta, soit avec des surplus et des projets en attente.
Au terme de la rencontre des premiers ministres, vendredi, à Montréal, M. Legault a convenu que le Québec se trouvait dans une situation similaire à celle de l’Alberta, soit avec des surplus et des projets en attente.

Oléoducs: François Legault ne veut pas d’«énergie sale»

Julien Arsenault
La Presse
MONTRÉAL — Alors qu’il souhaite accroître les exportations d’hydroélectricité québécoise vers d’autres provinces, le premier ministre François Legault estime qu’il n’a pas à offrir de monnaie d’échange à certains de ses homologues en acceptant l’»énergie sale» d’un nouvel oléoduc.