Le Soleil
Avec l’augmentation du nombre d’appels en période hivernale, il faudrait cinq ou six ambulances de plus pour contrer les surcharges, selon les paramédicaux.
Avec l’augmentation du nombre d’appels en période hivernale, il faudrait cinq ou six ambulances de plus pour contrer les surcharges, selon les paramédicaux.

Une autre saison chargée pour les ambulanciers de Québec

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Les hivers se suivent et se ressemblent pour les ambulanciers de Québec. Augmentation du nombre d’appels, rétention de civières dans les hôpitaux, manque de véhicules… «Pourquoi ne pas prévoir le coup en augmentant le nombre de véhicules au moins pour cette période-là?» demande Jean-François Gagné, représentant en relations de travail pour la Fédération des employés du préhospitalier du Québec (FPHQ).